SAUVAGE de Baptiste Lignel et Gilles Clément

42,00 

Ode à la biodiversité

  

Sauvage est un livre engagé qui interroge les rapport de l’Humain au Vivant. Des sentiments toujours présents, mais aussi les phases successives de l’histoire longue de l’humanité, qui l’ont mené à un système économique dominant catastrophique. Ce qui invite aujourd’hui au besoin de rentrer en résistance, et à penser d’autres rapports possibles.

Dès l’ouverture du livre, Gilles Clément nous invite  à une promenade à travers une forêt onirique, et à travers ses réflexions. Nous y rencontrons Le chevreuil, qui nous guide. Une poésie qui se prolonge tout au long du livre dans de piquantes notices botaniques.

Baptiste Lignel a arpenté la France – métropolitaine et ultramarine – pour témoigner, en photographies, des manières et des lieux où le concept de « sauvage » – l’exploitation du Vivant – se déploie.

Ses images noir et blanc empreintes de poésie graphique s’accompagnent de la précision journalistique de leurs légendes.

Sauvage est un livre qui pose des questions âprement contemporaines.

http://www.sauvage.photo/

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Gilles Clément

Architecte paysagiste, jardinier et écrivain, il enseigne à l’École nationale du paysage.

Gilles Clément est l’auteur de plusieurs concepts qui ont marqué les acteurs du paysage de la fin du XXe siècle ou le début de ce XXIe siècle, dont notamment :

  • le « jardin en mouvement » « faire le plus possible avec, le moins possible contre » ;
  • le « jardin planétaire » ; nous vivons sur une planète qui est ou peut être une sorte de jardin sans mur mais néanmoins fini : l’enclos planétaire, qui n’est autre que la biosphère, dans un monde spatialement et volumétriquement fini et limité, occupé par des jardiniers plus ou moins bons et responsables (l’humanité) ;
  • le « Tiers paysage ».

Ces concepts découlent de l’observation qu’un paysage naturel n’est jamais figé, que les espèces et les gènes doivent circuler.

Clément est aussi favorable au « métissage » des espèces, qu’il appelle plutôt « brassage », et qui s’est tissé au fil des âges. D’où cette idée de jardins et de forêts planétaires qu’il cultive en protecteur, considérant avec une même bienveillance les « herbes folles » qui tentent de pousser sur les pavés des villes et les essences les plus rares plantées dans les jardins de prestige.

On lui doit notamment :

Baptiste Lignel

Diplômé de la Parson’s School of Design (New-York).

Membre fondateur d’Otra Vista (2001), coopérative de photographes.

A publié CONEY ISLAND et CE QUI DEMEURE aux éditions Trans Photographic Press en 2009.

Poids 1.1 kg
Photographe(s)

Auteur.e(s) des textes

,

Caractéristiques du livre

Livre relié, cartonné, toilé
Fomat 22 x 27 cm à la française
180 pages
60 photos noir et blanc + 4 planches botaniques couleur
Impression bichromie et quadri sur papier couché papier certifié PFC
Couverture toilée avec marquage à chaud

Éditions

Édition courante, Édition prestige avec tirage n°1, Édition prestige avec tirage n°2, Édition prestige avec tirage n°3, Tirage de tête avec Tee shirt

Genre

,

UGS : #201 Catégories : , , , , Étiquettes : ,
Mise à jour…