AUDE, un jour de de septembre de Thierry Ledoux

35,00 

Ce livre est l’histoire d’un féminicide, celui d’Aude, tuée le 24 septembre 2017 par son compagnon. Elle avait trente-quatre ans.
Les photographies de Thierry Ledoux, ponctuées de courts textes de Louisette Battais constituent un témoignage/hommage
des parents de la victime.
Mais, bien plus qu’à une pratique sociale, ordinaire et traditionnelle de la photographie, ce livre renvoie à une trajectoire de vie, trop tôt fauchée.
Et il entend surtout, devant les statistiques aux chiffres atroces, militer pour la reconnaissance la plus large de ces crimes de société.

[…] « Il faut bien l’avouer : ce livre est éprouvant à regarder.
Pourtant, si nous voulons sortir le destin de Aude et ceux de toutes les femmes victimes de féminicide de cette insupportable annulation dont elles ont été les objets (par ceux qui ont commis les crimes et par la société qui peine encore à reconnaître la nature de ces crimes), nous devons le faire.
Ouvrons ce livre, tournons les pages, et regardons. »[…]
Céline Delbecq (extrait)

Ce livre est l’histoire d’un féminicide, celui d’Aude, tuée le 24 septembre 2017 par son compagnon. Elle avait trente-quatre ans.
Les photographies de Thierry Ledoux, ponctuées de courts textes de Louisette Battais constituent un témoignage/hommage
des parents de la victime.
Mais, bien plus qu’à une pratique sociale, ordinaire et traditionnelle de la photographie, ce livre renvoie à une trajectoire de vie, trop tôt fauchée.
Et il entend surtout, devant les statistiques aux chiffres atroces, militer pour la reconnaissance la plus large de ces crimes de société.

[…] « Il faut bien l’avouer : ce livre est éprouvant à regarder.
Pourtant, si nous voulons sortir le destin de Aude et ceux de toutes les femmes victimes de féminicide de cette insupportable annulation dont elles ont été les objets (par ceux qui ont commis les crimes et par la société qui peine encore à reconnaître la nature de ces crimes), nous devons le faire.
Ouvrons ce livre, tournons les pages, et regardons. »[…]
Céline Delbecq (extrait)

Thierry Ledoux, journaliste reporter photographe spécialisé dans le portrait photographique.
En dehors de son métier de photojournaliste, Il n’a cessé d’explorer des thèmes plus personnels.
Chez le même éditeur « Le songe de Poliphile », septembre 2014.

Issue du Conservatoire royal de Mons, Céline Delbecq est comédienne, autrice et metteuse
en scène. En mars 2009, elle fonde la Compagnie de la Bête Noire pour laquelle elle écrit
et met en scène des pièces de théâtre s’inscrivant dans un contexte social occidental.
Titulaire de nombreux prix, publiée aux éditions Lansman, traduite en anglais, espagnol, roumain, ukrainien, arménien, persan, Céline Delbecq a reçu des bourses qui lui ont permis
des résidences d‘écriture et de création en Belgique, en France et au Canada.
Elle a également eu l’opportunité de travailler au Burkina Faso, au Bénin, en Tunisie,
à Haïti, au Mexique, en Iran…
Elle est aujourd’hui artiste associée au Théâtre des Îlets/CDN de Montluçon,
à la Manufacture/CDN de Nancy et au Rideau de Bruxelles.

Louisette Battais, historienne, enseignante, est l’auteure de plusieurs publications.
Ici extraits du manuscrit « Le cri », mai 2019.

Caractéristiques

« AUDE, un jour de septembre » de Thierry Ledoux
avec une préface de Céline Delbecq
et un texte de Louisette Battais
Ouvrage relié toilé
Format 20 x 25 cm à la française
160 pages
Impression intérieures bichromie
sur couché classique 170g

Prix public : 38€
à paraître en avril 2024

Vous aimerez peut-être aussi…

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.