DU BEAU TRAVAIL ! d’Alexis Cordesse et Zoé Varier

32,00 

Livre accompagné d’un CD audio

  

(…) Une fois de plus, une fois de trop, ce qui est saccagé nous touche parce qu’il s’agit du du plus quotidien, du plus nécessaire : une usine rentable, un produit que chacun connaît puisqu’il s’agit des biscuits qu’on donne à ses gosses. À preuve que même eux, les ouvriers, on les appelle les « P’Tits LU » du nom de ce qu’ils fabriquaient.

L’histoire de l’usine, le cynisme des possédants du groupe, l’histoire du conflit, ce sont des chiffres, on ne s’en satisfait pas.Après tout, quiconque a des enfants (c’est mon cas), sait combien on veut pour eux le meilleur. Nous avons a les nourrir, et ce n’est pas l’affaire de subsistance essentielle : ce qui fonde la communauté et le partage, c’est que se nourrir aussi est un acte social. La nourriture, c’est aussi le lien plaisir que nous avons à nos enfants, et les enfants du monde, pour l(apprendre. Les mains ouvrière , chez LU, travaillaient pour tout le monde , travaillaient pour nos gosses.

(…) C’est d’abord cela dont témoignent ces visages : non pas visages victimes, non pas visages colère.

Ce que nous proposent Alexis Cordesse et Zoé Varier, ce sont des visages appel.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Alexis Cordesse

Alexis Cordesse, 34 ans, photographe, commence sa carrière en 1991.

Pendant plusieurs années il travaille sur les conflits de l’après guerre froide.

Son reportage sur la Somalie, où il se rend dès 1991, lui vaut l’année suivante sa première exposition au festival Visa pour l’Image, à Perpignan.
Entre 1996 et 1998, il réalise une série de courts-métrages à partir de son travail photographique et sonore.

Le film «  Itsembatsemba », sur le génocide au Rwanda, a été primé aux festivals de San Francisco et de Bilbao. Il a été présenté en 2002 à la Dokumenta 11, foire d’art contemporain de Kassel, et en 2003 à la première Triennial of Photography and Video à l’ICP, à New York.
En 2004, il a réalisé pour le compte du quotidien Libération, à l’occasion du 10ème anniversaire du génocide rwandais, une série de portraits et d’interviews de génocidaires.
En 1992, Alexis reçoit le prix Agena pour son travail sur la Somalie.

En 1994, il est sélectionné pour participer au premier World Press Photo Masterclass.

En 1995, il reçoit pour son travail sur Kaboul le 3e prix du Observer Hodge Award.

http://www.alexiscordesse.com/

Zoé Varier

Zoé Varier, 40 ans, reporter, productrice à France-Inter.

Zoé a d’abord suivi des études de russe. Au début de la Perestroïka, elle s’embarque comme interprète sur des cargos soviétiques.

En 1991, elle devient reporter puis grand reporter pour l’émission Là-bas si j’y suis.

Depuis 1998, elle produit ses propres émissions de radio sur France-Inter : Nous nous sommes tant aimés en 1998, L’herbe tendre en 1999, Ecoutez… des anges passent de 1999 à 2004, et depuis la rentrée Nous autres.
Zoé Varier a reçu en 1996 le prix Goretta, pour ses qualités d’écoute et de respect, decerné par la radio Suisse Romande, en 2003 le prix de la meilleure émission de reportage decerné par la CRPLF, regroupement des radios francophones. Enfin, en 2004, le prix de la SCAM de la meilleure œuvre radiophonique de l’année.

 

Zoé et Alexis ont travaillé entre 2004 et 2006, en collaboration avec les anciens salariés de l’usine LU de Ris-Orangis (Essonne) à la réalisation du projet « Du Beau Travail ! ». Cette installation photographique et sonore a déjà été présenté à la Manufacture, CDN Nancy Lorraine, au Channel,  scène nationale de Calais, au Théâtre 71, scène nationale de Malakoff et au Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry et de l’Essonne. Un livre aux éditions Trans Photographic Press sortira fin mars 2006, en partenariat avec France Inter.

 

François Bon, né en 1953, en Vendée. Père mécanicien-garagiste, mère institutrice. Après des études dans une école d’ingénieur à dominante mécanique (Arts et Métiers), se spécialise dans le soudage par faisceau d’électrons et travaille plusieurs années dans l’industrie aérospatiale et nucléaire, en France et à l’étranger (Moscou, Prague, Bombay, Göteborg, etc.). Publie en 1982 aux éditions de Minuit son premier livre (Sortie d’Usine) et se consacre depuis lors à la littérature. Lauréat en 1984-1985 de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis). Mène depuis 1991 une recherche continue dans le domaine des ateliers d’écriture et la formation à l’usage de l’écriture créative, et depuis 1997, l’Internet littéraire. Collabore régulièrement avec différents théâtres (Quatre avec le mort à la Comédie Française en octobre 2002, Daewoo à Avignon en 2004). Traduit en allemand, danois, suédois, chinois, néerlandais, anglais, coréen et japonais. Derniers livres publiés : Mécanique (Verdier, 2001) et Rolling Stones, une biographie (Fayard, 2002), Daewoo (Fayard, 2004). Actuellement en charge du cours de littérature à l’école nationale supérieure des Beaux-Arts (Paris). Site : tierslivre.net pour compléments.Zoé Varier

Poids 08 kg
Photographe(s)

,

Auteur.e(s) des textes

Genre

Caractéristique du livre

Livre relié, cartonné, accompagné d'un CD Rom [26 mn] d'entretiens menés par Zoé Varier
Format 21 x 26 cm
80 pages
22 portraits d'ouvriers licenciés reproduits en quadrichromie sur papier couché 170 g

Musique originale de Christophe Braillon et réalisé par Michelle Soulier.

émission DU BEAU TRAVAIL ! un projet d’Alexis Cordesse et Zoé Varier

Jeudi 9 mars 2006
France Inter

L’humeur vagabonde une émission de Kathleen Evin de 20h10 à 21h

Plateau radio avec Eric Dupin sur le thème d’ « Une société de chiens » illustré d’interviews des P’Tits LU, d’Alexis Cordesse devant les images de l’exposition qui se tient actuellement au Théâtre de l’Agora à Evry (91) et d’un écho au livre.

 

Emission en ligne toute la semaine sur

http://www.http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/humeure/

Catégorie : Étiquette :
Mise à jour…
  • Votre panier est vide.