LES ÉCLATS DU MIROIR de Françoise Saur

38,00 

L’Algérie contemporaine

  

«Ils s’appellent Osmane, Zaïd, Hussein, Ishtar… On le voit dans leurs regards amis, dans leurs sourires innocents, leurs gestes mesurés, leur coquetterie d’enfant, leurs attitudes prudentes.

Ils connaissent déjà la misère et le dénuement, ils connaissent la violence et les privations, ils les ont subi des siècles durant, sans discontinuer ; ils n’ont plus rien à craindre. Comme ils connaissent la patience, le courage, la dignité, l’humilité ; ils n’ont plus rien à apprendre. Ils possèdent tout ce qui fait levain pour magnifier leur vérité, notre vérité.
[…]
Grâce soit rendue à cette femme venue d’ailleurs, elle nous a permis de nous rencontrer dans ce grand puzzle nommé Algérie. Et grâce soit rendue à Tendo Taijin et Nacer Khemir dont les chants ont accompagné notre quête»

 

Françoise Saur, première femme à avoir obtenu le prix Niépce, poursuit un travail documentaire original, à la marge de l’autobiographie.
Alsacienne, mais née en Algérie, elle signe avec ce (beau) livre son travail le plus personnel.
Boualem Sansal qui accompagne cet ouvrage d’un long texte original, est chroniqueur dans la presse française (Le Monde notamment). Son dernier ouvrage « Le village de l’Allemand » Gallimard, 2009 a fait polémique en France et en Algérie cette année.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Françoise Saur, née en Algérie, vivant en Alsace, développe une œuvre photographique depuis le début des années 1970. Prix Niépce en 1979
www.francoise-saur.com

Boualem Sansal est écrivain. Il publie, notamment chez Gallimard, plusieurs romans, des essais, des nouvelles, qui pour la plupart ont été traduits en plusieurs langues et édités aussi en collections de poche.
Ses livres font polémiques en Algérie, encore en 2009.
Il vit à Boumerdès, près d’Alger.

Jean-Jacques Deluz, architecte, urbaniste, peintre, écrivain, né à Lausanne en 1930 a vécu et travaillé en Algérie depuis 1956 où il est mort en avril 2009.
Parmi ses ouvrages : « Alger chronique urbaine », « Les voies de l’imagination » (éd. Bouchène) et « Fantasmes et réalités » (éd. Barzakh). à paraître : « Le tout et le fragment » (éd. Barzakh).

Poids 0,8 kg
Photographe(s)

Auteur.e(s) des textes

,

Genre

Caractéristiques du livre

Livre relié, cartonné
Couverture pleine toile marquée à chaud,
jaquette illustrée pelliculée mat
Format 23,5 x 26,5 cm à la française
120 pages
77 photographies couleurs, trame 250
Impression quadri couché classique 170 g
Couverture pleine toile marquée à chaud, jaquette

Catégorie : Étiquette :
Mise à jour…
  • Votre panier est vide.