Carnet #4_TOMBOUCTOU PEUT-ÊTRE de Jean-Christophe Béchet

32,00 

Depuis vingt-cinq ans, Jean-Christophe Béchet colle ses photographies dans des albums, petits blocs de papier reliés sans couverture. Ce sont ses « carnets ». Ses étagères en contiennent plus de cent cinquante. Les images sont rassemblées par thème, par chronologie, par association d’idées, par lieu, par histoire… La collection « Carnet » témoigne, volume après volume, d’une photographie à l’œuvre.

  

« Ce volume auraît dû être le premier de mes « Carnets ».

C’est en effet sur le rives du fleuve Niger que j’ai senti que je devenais photographe. C’était il y a vingt-cinq ans, à l’été 1987, entre Mopti et Gao. Muni de mes deux Minolta X700, je voyais le chaos du monde s’organiser dans mon viseur… J’avais vingt-trois ans.

(…)

En janvier 2012, j’avais décidé de retourner sur les boucles du fleuve Niger. Revoir Mopti, Gao, Gourma Rharous, Djenné, Tombouctou…

La géopolitique en a décidé autrement.Alors je me suis replongé dans mes archives.

 

Jean-Christophe Béchet

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Poids 0.9 kg
Photographe(s)

Auteur.e(s) des textes

Genre

,

Caractéristiques

Collection Carnet
Livre relié, cartonné
Format 24 x 30 cm à la française
54 pages
27 photographies couleur
impression quadrichromie
couverture pelliculée demi toilée

Editions

Edition courante, La collection complète des 10 carnets

UGS : #189-1-1-1 Catégories : , , , Étiquettes : , ,
Mise à jour…
  • Votre panier est vide.